Recherche et Développement

Depuis plus d'un demi-siècle, le Bureau MAURIC s'est toujours situé au plus haut niveau technique et est associé à plusieurs innovations importantes :

  • 1973 : Pen-Duick VI : le World Racer le plus innovant de son époque
  • 1975 : First 30 : le premier voilier "en plastique" construit en grande série en France
  • 1978 : Kriter V : le premier ULDB français
  • 1985 : Alcyone : le monocatamaran porteur des célèbres turbovoiles
  • 1990 : Tribex : Etude d'un trimaran semi-submersible
  • 1990 : Etude et développement des trimarans rapides avec ACH, IFREMER et P. Lucas
  • 1999 : Janus : le premier catamaran semi-SWATH construit en France.
  • 2002 : FSIV : les premiers supply rapides construits en France, la plus grande vitesse et le plus haut niveau de sécurité au monde.
  • 2010 : Le Providence II : un des premiers catamaran à voiles homologué en navire à passagers
  • 2011 : Bibby Tethra : nouveau catamaran semi-SWATH pour les EMR dans la filiation de Janus
  • 2012 : L'Hélios : le premier navire à passagers hauturier (3ème catégorie) à propulsion hybride électrique
  • 2014 : Les Eco-bateaux bus de la rade de Toulon : des navettes hybrides électriques en zone urbaine, contre le changement climatique
  • 2015 : ARPEGE : labellisé "Navire du futur", la gestion intégrée de l'énergie des différents consommateurs à bord d'un navire de pêche prototype

Les axes actuels des efforts de recherche et d’innovation s’articulent autour de :

  • Des propulsions hybrides utilisant des batteries. De nouvelles réalisations sont en cours pour des navires à passagers avec l’Armement NAVEVA, et pour des navires de service avec les chalands multi-missions de la Marine Nationale
  • Des propulsions hybrides utilisant des piles à combustible dans le cadre de programmes de recherche coopératifs comme PROMOVAN jusqu’en 2016, puis maintenant SEP PAC (avec DCNS, ECA/EN...)

Le Bureau MAURIC est aussi entré en 2011 dans l’ère de la simulation numérique et du HPC (high performance calculation). Avec l’acquisition d’un solveur RANSE avec surface libre auprès de la société NUMECA, nous nous sommes dotés d’un outil de calculs numériques très performant capable de calculer l’écoulement en 3D avec couche limite. Ce programme permet de représenter les lignes de courant, le champ de vagues, le champ de pression crée par une carène à peu près quelconque, et calcule bien sûr sa résistance à l’avancement et son assiette. La CFD (Computational Fluid Dynamics) est maintenant intégrée dans notre processus de conception et systématiquement proposée à nos clients pour un coût très raisonnable.
Elle apporte une vraie révolution dans la manière de concevoir les carènes, car elle permet de constater immédiatement de manière scientifique l’efficacité d’une modification. Pour nos clients, elle permet de plus un gain sur la consommation de gas-oil qui se traduit rapidement en k€ d’économie. Elle peut même se substituer aux essais en bassin dans un certain nombre de cas, ou au minimum en limiter le programme.
Nous venons d’acquérir dans ce but notre troisième supercalculateur, un cluster de calculs avec 64 cœurs, 3 Ghz de fréquence d’horloge, et 500 Go de RAM. Ce super calculateur dépasse largement les performances de notre machine précédente et doit nous permettre de commencer à traiter les problèmes de tenue à la mer en CFD.

Contact

Mauric Méditerranée

  • 68 rue Sainte
  • 13301 Marseille
  • France
  • + 33491330807
Contact

Mauric Atlantique

  • 1, rue de la Noë - BP 52115
  • 44321 Nantes
  • France
  • + 33251864949
Contact

Localisation